Devenir brocanteur à Paris

Quels sont les débouchées ?

Le marché et les acheteurs ?

Vendre des meubles anciens, trouvailles de voyages ou simplement revendre ses meubles est très facile. Surtout dans une grande ville comme Paris.

Alors pourquoi Paris ? Quels sont les avantages de vendre à Paris ?

L’avantage numéro 1 est le grand turn-over d’habitants. Beaucoup de personnes aménagent et déménagent chaque mois dans Paris. Etudiants, premiers jobs, touristes moyenne durée, expats… se succèdent pour vivre dans la ville lumière.

Les chiffres de la mairie de Paris parlent de 200 000 nouvelles locations d’appartement par mois. Et cela sans compter, les sous locations, collocations, déménagement suite à des séparations, divorces, émancipation de lycéens. D’autre part, 50 000 appartements sont vendus chaque mois. Qui dit vente dit appartement vide et donc à meubler.

La demande de mobilier est donc énorme à Paris. Pour donner un ordre de grandeur, on peut estimer à 20 000 frigidaires nécessaires chaque mois, 30 000 chaises, 10 000 tables.

Cette demande n’a pas toujours de marché. Paris étant parmi les villes les plus chères du monde beaucoup de ces nouveaux arrivant – notamment les étudiants – n’ont pas de budget pour s’acheter du mobilier neuf, d’autres – les bobos par exemples – préfèrent le mobilier ayant vécu, certains autres cherchent l’aspect fonctionnel et pratique de la livraison à domicile.

L’avantage numéro 2 est pour les raisons cités ci-dessus, la grande variété d’acheteurs. Etudiants, jeunes employés, nouveaux arrivants, expats, jeunes propriétaires, tous cherchent des meubles et chacun a ses gouts particuliers.

L’avantage numéro 3 est donc la diversité de mobilier demandé à Paris. Moderne, ancien, rétro, vintage, Louis Philippe, design à la Starck, type bistrot, mobilier scandinave ou autrichien – Baumann, Thonet – industriel - Roneo, Stafor, Tolix – et pour toutes les années et époques, 1920, 1950, 1960, 1970… La liste est longue. Même le mobilier Ikea d’occasion trouve preneur. Beaucoup de personnes ne peuvent pas se déplacer en banlieue pour aller dans les grandes surfaces et trouvent plus simple de l’acheter à des particuliers.

Bien souvent, les acheteurs ne savent pas vraiment où aller pour acheter. Les boutiques d’antiquaires ou de brocante avec pignon sur rue sont excessivement chères. Les boutiques de design sont inabordables. Habitat, Ligne Roset, Roche Bobois ne proposent que des meubles de série sans grand cachet. AM:PM n’est pas mal mais ne propose pas tout, et oui qui vend encore une belle table en formica avec les chaises assorties. Maison du monde est assez ringard ou cheap…

Voilà qui laisse de la place pour vous autres apprentis brocanteur et chineur amateurs voulant arrondir vos fins de mois.

Comment vendre ?

On peut vendre ses meubles, ses trouvailles, objets rares et autres curiosités de plusieurs manières.

Par internet avec des sites pour particuliers comme le bon coin et Selency, Etsy par exemple. Lors de vides greniers organisés par les mairies de chaque arrondissement. Lors de brocante de rue organisés par des organismes de brocanteurs – souvent réservés aux professionnels. Certaines boutiques proposent un service de dépôt vente.

Pour avoir plus de détails sur les méthodes de vente à Paris, veuillez lire cet article.

Quel statut - brocanteur ?

En tant que revendeur de bien, vous devez avoir le statut de brocanteur.

Il est possible de l’acquérir en devenant micro-entrepreneur.

Cependant, si le montant de vos ventes n’excède pas le chiffre de 2000 euros par ans, aucun statut n’est nécessaire.

Pour avoir plus d’information sur les différents statuts pour revendre du mobilier ou être brocanteur, veuillez consulter cet article.

Quoi vendre ?

En gros, vendre du petit mobilier transportable à pied ou en transport en commun. Consultez cet article pour savoir qu’est ce qui se vend bien à Paris.





Nos liens

Consultez la page de nos meubles vendus pour voir quel type de meubles se vendent bien sur Paris intramuros.

Pour voir les meubles à vendre, cliquez ici. Les meubles vendus, cliquez ici et pour nous contacter, c'est ici.